Wesh les zincou.e.s, n'oubliez pas de manger 5 fruits et légumes et de boire une dizaine d'ennemis par jour.

KiffGuide : les “Fried Chicken” par ordre alphabétique (1/3)

car le poulet frit fait partie du patrimoine mondial de l'humanité

KFC. “Kentucky Fried Chicken”. Est-ce qu’on sait, déjà, où est le Kentucky ? Ce qu’on y fait un samedi soir quand on n’a pas trop d’oseille ? Quels y sont les pas de danses traditionnels quand on a trop bu ? Parce que moi, perso, non. Alors, pourquoi est-ce qu’on consommerait leur poulet frit ? C’est une petite portion américaine du monde qui s’approprie le graillon culturel qui est l’essence même de la gastronomie humaine aux 4 coins de la planète : faire frire un morceau de poulet préalablement couvert de chapelure. Or, cette friture, c’est ce qui nous réunit, c’est ce qui fait voler en éclats les barrières entre les peuples, c’est ce qui emplit notre existence de moments de bonheur avant d’y mettre fin par un infarctus du myocarde. J’étais donc dans l’obligation morale d’apporter ma pierre à l’édifice : voici la 1ère partie de la liste de restaurants “Fried Chicken”, classés par ordre alphabétique.

AFC : Africa Fried Chicken

Africa Fried Chicken
Boîte de nuit ou boîte de nuggets ? Et pourquoi pas les 2 ?

Avant toute chose, sachez que dans ce restaurant, il y a un salon VIP. Ambiance boîte de nuit, musique à fond, service de voiturier (!) : tout y est fait pour que vous passiez une sacrée soirée. Outre les traditionnels buckets et pièces de poulet, on peut y trouver des pizzas “Kilimandjaro”, mais aussi des tacos “Mandela” ou “Youssou Ndour”.  Et malgré les critiques sur la lenteur du service, sur Google Maps, un client félicite leur “personnel très diplomatique”. Laissez donc tomber les soirées de l’ambassadeur et ses petits fours, et venez vous ambiancer avec de grasses fritures.

Africa Fried Chicken
21 route de l’Aéroport
Les Almadies
Dakar – Sénégal

BFC : Baghdad Fried Chicken

Baghdad Fried Chicken
Oui oui, c’est bien Saddam Hussein.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce restaurant n’est ni en Irak, ni dans le 93, mais bien… En Indonésie. Oui, j’aurais pu trouver un “Best Fried Chicken” bien de chez nous, un “Bobigny Fried Chicken”, j’avais même en stock une photo du “Bergerac Fried Chicken”, mais j’aime l’aventure, et j’ai envie de vous faire découvrir les restaurants les plus difficiles à dénicher… Ce magnifique flyer indique que ce restaurant est “Plus délicieux, savoureux et hygiénique… Et garanti 100% Halal” : ça a suffi pour me convaincre. Le patron, dont le film préféré est “Héros Malgré lui” avec Dustin Hoffman (faites ce que vous voulez de cette information) a ouvert le resto en mars 1999 “en référence à la Guerre du Golfe” et “pour se différencier des autres enseignes qui avaient toutes des noms occidentaux”. Il est aussi passionné de moto et vend 50 poulets par jour, pour un chiffre d’affaires de 2 millions de roupies. Et si tout ça ne vous suffit pas, un resto avec la tête de Saddam Hussein en logo… C’était impossible qu’il n’ait pas sa place ici.

Baghdad Fried Chicken
Jalan Sukabirus IT Telkom
Bandung
Java Occidental – Indonesie

CFC – Chelles Fried Chicken

Chelles Fried Chicken
En plein milieu du 77 mitraillette.

Tonton Akiff toujours au cœur du ter-ter ! Cette fois-ci à la cité Gambetta à Chelles. Le logo de CFC est exactement le même qu’un restaurant au nom de : “فرايد تشكين – Fried Chicken” situé à… Bagdad. Au menu, de la volaille, mais aussi des paninis avec du sucuk (de la saucisse turque) : je valide. Un client sur Google Maps qualifie le poulet de “magnifique”, ce qui m’émeut fortement, tandis qu’une autre se demande “pourquoi cela s’appelle CFC parce que ça me fait beaucoup penser a KFC ?”. À méditer. Bonus : il y a dans la même rue un salon de toilettage de chiens qui s’appelle “Bulles Dogs”. Comme quoi, quand on cherche de l’or, on peut aussi accidentellement trouver des diamants.

Chelles Fried Chicken
8 rue Gambetta
77500 Chelles

DFC – Délicieux Fried Chicken

Délicieux Fried Chicken
Ah ça ressemble à ça les voitures de Google ?

Alors en fait ça fait à peu près 2 ans que je vais à cet endroit, puisque c’est le seul fast food à proximité de chez moi. Il y a mention partout de “DFC”, et nulle part il n’y a écrit ce que le “D” veut dire. J’ai donc été faire de l’investigation : tout en commandant un de leurs fameux sandwichs naan fromage – chicken chika, j’ai posé innocemment la question. Le restaurateur a marqué un arrêt dans la préparation du sandwich, pendant lequel il m’a fixé dans les yeux pendant 3 secondes qui m’ont paru être des milliards de siècles. Puis il a dit : “ça veut dire délicieux”. Et si vous pensez que je mérite pas encore d’avoir la palme d’or aux Junk Food Awards même si je suis la seule personne au monde à demander ce genre de choses, soyez informés que lorsque j’ai voulu leur rendre leur carte des menus plastifiée (celle du restaurant) après avoir consulté mon choix, le patron m’a répondu : “non non, garde la. De toute façon toi t’es la famille !”

Délicieux Fried Chicken
18 Avenue Ledru-Rollin
94170 Le Perreux sur Marne

EFC – Euro Fried Chicken

Euro Fried Chicken
Une rumeur prétend qu’une succursale va ouvrir à l’intérieur même du Parlement Européen, à Strasbourg.

Je connais cet endroit. Tu connais cet endroit. Tout le monde connait cet endroit. Ce restaurant est si bien placé dans Paris qu’il est la première chose que l’on voit quand on arrive pour la première fois dans la capitale. À deux pas des Halles, de Beaubourg et de feu les Bains-Douches, il est l’essence même du Fried Chicken à la française. Alors pourquoi “Euro” ? Et bien, tout simplement parce que si les cainris qui débarquent à Paname veulent déguster un menu TRANKILL, un HUMMER ou encore des bouchées de camembert panées… Faut qu’ils sortent les billets violets, et non pas leur papier brouillon vert. N’était-ce pas Booba, dans un élan de patriotisme face à 2Chainz, qui rappait : “Euros… Euros… Euros… C’est la vie” ?

Euro Fried Chicken
60 Boulevard de Sébastopol
75003 Paris

FFC – French Fried Chicken

French Fried Chicken
“From France to the world”… Hein ?

Voici la bizarrerie de cette liste. Le French Fried Chicken, une franchise d’Abu Dhabi présente dans au moins 5 différents pays et 3 continents, clame être un restaurant d’origine française. Il indique même sur le site internet global être “un restaurant français tenu par une famille à Nice et qui existe depuis 1935”. La recette traditionnelle de son poulet se composerait de 17 herbes et épices. Loin de moi l’idée de mettre en doute leur version, mais je n’ai trouvé aucune trace de l’existence de ce restaurant en France. Au menu : du french fried chicken, mais aussi du french chicken popcorn (des petites bouchées de poulet frit), des french burger, french sandwiches, french pizza, french hot dog, french prawns (!), bref plein de fast food qui n’a aucune particularité française si ce n’est leur nom. Et pour faire la pub de leur resto, le slogan est : “The best kept secret french recipe”. Le secret est tellement bien gardé qu’on était même pas au courant, nous.

French Fried Chicken
Sheikh Hamad Bin Abdullah street
4388 Al Fujayrah – Émirats Arabes Unis

GFC – Golden Fried Chicken

Golden Fried CHicken
Un lieu qui cristallise l’amour et la haine.

Attention, on passe à un restaurant qui suscite moult controverses. Sur TripAdvisor, il est classé 189ème sur les 200 restaurants que compte la ville. Il a 15 critiques “très bon” ou “excellent” pour 16 critiques “horrible”. On peut lire des titres de commentaires aussi variés que “épique”, “bonne nourriture”, “la pire expérience”, “pure immondice”, “poulet”, “attitude choquante”, “la meilleure chose de ma vie”, “faites attention, on y a trouvé des souris et du sang” ou encore “j’ai contracté la gastro-entérite et j’ai presque été hospitalisé”. Clairement, un endroit à visiter si vous êtes de passage à Hove (Brighton). Mais peut-être pas pour y manger, juste prendre des photos.

Golden Fried Chicken
22 Church Road
Hove – Angleterre

HFC – Hallal Fried Chicken

Hallal Fried Chicken
Le mot “حلال” est de nos jours un des mots les plus reconnaissables de la langue arabe.

À la fin des années 2000 – début des années 2010, les consommateurs musulmans de poulet frit ont été témoins d’un psychodrame qui s’est déroulé en France. KFC, qui certifiait à l’époque se fournir en poulet abattu selon les rites musulmans, était en réalité en plein mensonge (ou en plein déni, selon si on considère qu’ils faisaient confiance à leur fournisseur de poulet sans vraiment poser de question). Ça, et sûrement la montée d’une partie des consommateurs racistes qui s’indignaient de la potentialité de manger du poulet hallal, les ont amené à changer leur position ; aujourd’hui, ils déclarent que “leur poulet n’est pas hallal car leur vocation est de proposer une offre universelle”… Ils ont pas peur du paradoxe, quoi. Du coup, bah maintenant y’a HFC (et les autres). Et puis, sur Google, un client a dit : “Merci HFC de faire partie de ma vie“. Qui peut se payer ce genre de publicité ?

Hallal Fried Chicken
190 avenue d’Argenteuil
92600 Asnières sur Seine

Dénonce moi aux poulets !
Note des lecteurs1 Note5
5
Je base la plupart de mes observations concernant les restaurants sur ce genre de système de notation horrible qui n’a sa place que dans une série dystopique un peu ringarde… Et ici aussi apparemment. Lâche toi.

Disclaimer

À l’attention de toute personne passant sur ce site internet.

Tout ce que je dis ici n’a pas pour vocation à être pris au sérieux. Mon père ne l’a jamais fait, c’est pas vous qui allez commencer. Aussi, si je tiens des propos racistes, homophobes, sexistes, discriminatoires, ou même de droite, je tiens à faire valoir ma garantie “c’est juste pour rire, voyons” ainsi que ma carte de demandeur d’emploi qui théoriquement me permet d’avoir une réduction voire la gratuité dans différents musées. Quel rapport, me direz-vous. Aucun. Mais qu’il est bon de faire valoir ses privilèges, comme si je secouais quelques liasses de tickets d’entrée au musée du Quai Branly sous vos nez disgracieux que même un peintre pervers et syphilitique de la Renaissance bah il aurait pas voulu dessiner.

Plus d'articles
Franprix Stories (Part. 1)

Privacy Preference Center